Médecine des peuples racines

Dernière mise à jour : 18 avr. 2020

Dans nos sociétés occidentales, la maladie, la douleur, qu'elle soit physique, émotionnelle ou même mentale est généralement traitée à l'aide de médicaments.


Chez les peuples premiers et notamment les Amérindiens, on se préoccupe plutôt de l'harmonie et de l'équilibre de nos divers corps. Ainsi la maladie est vue comme un symptôme du déséquilibre.


Ils ont bien sûr recours à des remèdes à base de plantes, mais la guérison peut aussi se trouver ailleurs: par exemple les actions justes soignent, le pardon soigne, l'harmonie avec le lieu soigne, l'esprit soigne...

Retrouver un cycle harmonieux


Un autre point essentiel est la déconnexion qui s'est opéré avec le cycle naturel.

Il faut savoir que l'ensemble de nos rythmes biologiques reposent sur la lumière du soleil. Ainsi par exemple la température corporelle et le taux de sérotonine varient au fil des jours. Le taux d'hormone de croissance est plus élevé en été qu'en hiver (d'où les poussées de croissance des enfants pendant l'été).

Le métabolisme ralentit en Automne.


Respecter de son mieux les cycles lumière/obscurité sera un gage d'équilibre.


ce cycle, cette harmonie et toutes les clés pour y parvenir sont représentés dans la Roue de Médecine Amérindienne. Sachant que pour eux Médecine signifie Sagesse...

(Un article complet sera consacré à la Roue de Médecine)


La mise en place de petits rituels, la compréhension du lien profond aux éléments, la découverte de la force de notre esprit, le respect de notre lieu de vie...sont autant de soins qui peuvent nous aider à retrouver l'harmonie nécessaire à la bonne santé.


N'hésitez pas à me contacter si vous avez des demandes particulières à ce sujet!



23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

HOZHO